CLD de l'Île-d'Orléans
CLD | Ile d'Orléans
CLD | Ile d'Orléans
CLD | Ile d'Orléans

Inscription à l'infolettre

Agriculture et agroalimentaire

.

 

Au niveau de l’occupation du territoire, l’agriculture constitue la vocation dominante de l’Île d’Orléans. La zone agricole représente 95% de la superficie totale de la MRC et les fermes occupent 90% de cette superficie. L’agriculture est la principale activité économique de l’île d’Orléans. La devise de l’île d’Orléans, «J’accueille et je nourris», rend d’ailleurs compte à merveille de son rôle de garde-manger de la ville. Sur  l’île d’Orléans, on y cultive surtout des pommes de terres, fraises, pommes, légumes, vignes et petits fruits. En 2006, on dénombrait 265 fermes couvrant une superficie totale de 193 kilomètres carrés. La superficie moyenne des exploitations était de 78 hectares.

En plus des activités traditionnelles liées à l’agriculture, il y a le développement d’activités originales dans le domaine de l’agroalimentaire. Cela se traduit notamment par la mise en marché de produits spécialisés, transformés sur place et destinés à des clientèles particulières. On pense ici à des produits à base de petits fruits, de pommes et autres spécialités horticoles (confitures, gelées, vins, vinaigres, cidres, produits de l’érable et autres) ainsi qu’à certains élevages (cailles, canards, oies) et pour lesquels le marché est en développement.

L’agrotourisme représente une avenue intéressante en termes de mise en valeur de l’agriculture par les producteurs agricoles et par le biais d’activités d’accueil, d’éducation, d’interprétation et de vente de produits fabriqués sur place. La production horticole à haute valeur ajoutée constitue une opportunité de diversification et d’accroissement du rendement des fermes et s’inscrit dans l’esprit de l’agrotourisme puisqu’elle ouvre la porte au développement.